Sensibilité Médicamenteuse MDR1

Fiche pratique Vétérinaire : Sensibilité Médicamenteuse - Test MDR1

 

 

 

Qu'est-ce la sensibilité médicamenteuse MDR1 ?

L’administration de certains médicaments, même à dose normale, conduit à une neurotoxicité chez les chiens présentant une sensibilité médicamenteuse d’origine génétique.
En effet, lorsque le gêne MDR1 (MultiDrug Resistance) est muté, la protéine correspondante (MDR1-PGP), dont la fonction est d’expulser les molécules toxiques hors du système nerveux central, est inactive. Elle ne peut alors pas remplir sa fonction de neuroprotecteur.

Pour en savoir plus sur le rôle du gène MDR1 chez le chien

La mutation du gène MDR1 associée à la sensibilité médicamenteuse a été découverte en 2001 par l’équipe de Katrina Mealey de l’Université de l’Etat de Washington  1. La mutation du gène MDR1 correspond à une délétion de 4 nucléotides dans l’exon 4 (c.295_298del)2. Le gène MDR1 code une glycoprotéine-P présente notamment au niveau des cellules endothéliales des  capillaires du cerveau qui participent à la barrière hémato-encephalique. Cette glycoprotéine-P est un transporteur transmembranaire qui pompe les molécules toxiques dans les tissus nerveux pour les rejeter dans la circulation sanguine. La mutation du gène MDR1 engendre un codon stop : la glycoprotéine-P est tronquée, elle n’est pas fonctionnelle et n’est plus capable de refouler les molécules médicamenteuses en dehors du cerveau. L’accumulation de molécules  toxiques dans le cerveau conduit à une intoxication neurologique.

1 Mealey KL, Bentjen SA, Gay JM, Cantor GH (2001) Ivermectin sensitivity in collies is associated with a deletion mutation of the mdr1 gene. Pharmacogenetics. 2001 Nov;11(8):727-33.

2Mealey KL, Meurs K  (2008) Breed distribution of the ABCB1-1Delta (multidrug sensitivity) polymorphism among dogs undergoing ABCB1 genotyping. J Am Vet Med Assoc. 2008 Sep 15;233(6):921-4

En savoir plus

 

 

Quelles sont les races concernées ?

Principales races à risque en France :

Racesà risque modéréà risque fort

Colley

45%40%

Berger Australien

43%11%

Shetland

37%10%

Berger Blanc Suisse

25%1%

Bobtail

7%

N.C.

Border Collie

3%0,1%

Attention : Les chiens issus de croisements avec les races citées ci-dessus peuvent également présenter un risque de sensibilité médicamenteuse

Autre race à risque : Berger Allemand

En savoir plus

 

 

Les principales molécules à risque

Les molécules à proscrire :

Ivermectine, Emodepside, Lopéramide, Moxidectine, Doramectine, Abamectine

Les molécules à utiliser avec précautions/ surveillance/ modulation de dose éventuelle:

Informations complémentaires sur les molécules et médicaments à risque sur le document à télécharger, avec l'autorisation du Dr Christophe Hugnet, extrait de la conférence GEMI/GEUR/GEO d'avril 2016.

Plus d'informations : Veterinary Clinical Pharmacology Laboratory (VCPL) - Washington State University  http://vcpl.vetmed.wsu.edu/problem-drugs

 

 

Les signes cliniques

Après l’administration d’un médicament à risque, en fonction de la dose, un chien sensible présente un syndrome neurodépresseur avec les signes cliniques suivants : ataxie, prostration, parésie, hypersalivation, mydriase, amaurose, tremblements, convulsions pouvant conduire au coma ou à la mort par dépression respiratoire.

 

 

Le risque d'intoxication 

 Statut Génétique  Activité de la protéine MDR1-PGP  Risque d'intoxication lié à MDR1 

Homozygote normal

MDR1 (+/+)100% activeAucun

Hétérozygote

MDR1 (+/-)50% activeChien sensible Risque modéré

Homozygote muté

MDR1 (-/-)0% activeChien sensible Risque fort

La gravité de l’intoxication dépend de la molécule, de la dose, de la race et de l’âge du chien
Il est vivement conseillé de prendre autant de précautions avec les chiens hétérozygotes qu’avec les chiens homozygotes mutés.

 

 

 

Sensibilité médicamenteuse MDR1 pourquoi dépister ?

Préconisez un dépistage de la sensibilité médicamenteuse à l’aide d’un test MDR1 pour toutes les races concernées.

Un dépistage préventif
Adaptez votre prescription avec un traitement alternatif, sans danger pour la santé de l’animal.
Indiquez sur le carnet de santé de l’animal son statut génétique vis à vis de la sensibilité médicamenteuse
Informez vos clients sur les risques encourus par leur chien et la conduite à tenir en cas d’intoxication, en particulier pour les chiens évoluant dans un environnement où ces molécules sont utilisées fréquemment (crottin de cheval, seringues)

Confirmez un diagnostic
Un chien présente des symptômes d’intoxication neurologique, vous confirmez le diagnostic avec un test MDR1 et signalez le cas au dispositif de pharmacovigilance vétérinaire.

Conseil à la reproduction
Vous conseillez vos éleveurs de dépister leurs reproducteurs afin d'adapter les accouplements et éviter de faire naître des chiots homozygotes mutés. Pour éviter de dégrader la diversité génétique au sein des races, les chiens hétérozygotes ne doivent pas être exclus de la reproduction

 

 

Un test facile à réaliser

1 A l’aide du Kit ADN ANTAGENE
- Réalisez un frottis buccal ou un prélèvement de sang dans un tube EDTA (2ml)
- Authentifiez le prélèvement
2 Envoyez par courrier à ANTAGENE
- Le prélèvement
- Le certificat de prélèvement rempli et signé
- le paiement par chèque. Le prix du test MDR1 est de 75€ TTC
3 Après réception du prélèvement, vous recevrez sous 3 à 8 jours le certificat de résultat par e-mail (propriétaire du chien en copie)