Accoupler mon chien/chat (maladie récessive)

 

Mode de transmission d’une maladie héréditaire récessive

 Connaître le statut génétique de ses reproducteurs vis à vis d’une maladie génétique, c’est :

• Protéger son élevage
• Éviter de produire des chiots/chatons atteints d’une maladie génétique en adaptant les accouplements

A partir des tests ADN Antagene Sélection vous pouvez déterminer le statut génétique de vos reproducteurs vis à vis d'une maladie génétique.

 

3 statuts génétiques possibles (résultat du test ADN) :

Homozygote normal (sain) = Ne développe pas la maladie et ne transmet pas la mutation
Hétérozygote (porteur sain) = Ne développe pas la maladie mais transmet statistiquement la mutation à 50% de sa descendance
Homozygote muté (atteint) = Développe la maladie et transmet la mutation à 100% de sa descendance

 

Quelles conséquences pour la reproduction :

 

Conseils ANTAGENE :

Pour les maladies dont la fréquence est supérieure à 10% de la population : afin de préserver la diversité génétique de la race, les chiens/chats hétérozygotes peuvent être utilisés à la reproduction en adaptant les accouplements avec des chiens/chats sains.

Pour les maladies dont la fréquence est inférieure à 10% de la population : il est préférable d'exclure les chiens/chats hétérozygotes de la reproduction afin d'éviter une propagation de la maladie.

Accoupler mon chien/chat : maladie dominante